ESTIVALES 2017 (2)

TABLES RONDES DE LA CHASSE DRÔME-ARDECHE : AU GOUVERNEMENT, C’EST JACQUES MEZARD QUI S’Y INTERESSE DE PRES

 

860

 

861

 

Entre le ministre en charge de la ruralité et l’Inter Chasse 26-07, le courant passe

Conformément au relevé de décisions de l’assemblée générale annuelle 2017 de la Chasse Drôme-Ardèche, l’Interdépartementale avait adressé le 1er juin le compte-rendu officiel des Tables Rondes de la Chasse aux nouveaux ministres concernés du gouvernement d’Edouard Philippe : Nicolas Hulot pour l’Ecologie, Jacques Mézard pour l’Agriculture.

Ce dernier a tenu à répondre personnellement dès le 19 juin par un courrier envoyé au président de l’Interdépartementale Chasse Drôme- Ardèche.

Entre temps, remaniement ministériel oblige, Jacques Mézard est devenu ministre de la Cohésion des Territoires. Dans le gouvernement, il est donc logiquement en charge de la ruralité. Il pourra par conséquent garder un oeil bienveillant sur certains dossiers de la chasse, principale activité de loisir avec la pêche, en milieu rural … A condition toutefois que le Président de la République et le Premier Ministre n’excluent pas la chasse de son nouveau périmètre d’attributions, l’ombre portée du ministre d’Etat en charge de l’Ecologie étant une donnée essentielle de la nouvelle majorité voulue par les électeurs.

En s’adressant au ministre de l’Agriculture, qui co-exerce sa tutelle sur les fédérations de chasse au même titre que son collègue de l’Ecologie, le président de l’Interdépartementale a ciblé tout particulièrement le sujet des appelants et de la grippe aviaire :

« Je souhaite, a écrit Christian Pialet à Jacques Mézard, que vous puissiez trouver dans le compte-rendu officiel des Tables Rondes de la Chasse 2017 matière à réflexion et action, en particulier au sujet des appelants et de la grippe aviaire ». Il ajoutait : « Si c’est le cas, cela ouvrira des perspectives nouvelles pour un dialogue apaisé avec votre ministère et des relations sereines avec vous-même ».

… Une main tendue que le nouveau ministre s’est empressé de saisir :

« Vous avez eu l’obligeance, répond-il à Christian Pialet, de me faire parvenir le compte-rendu officiel des Tables Rondes de la Chasse et je vous en remercie. J’ai pris connaissance de ce document avec attention et l’ai transmis à mon cabinet pour information ».

 

862

 

863
Après avoir été commentées par le JDC, les Tables Rondes de la Chasse ont retenu l’attention du nouveau ministre Jacques Mézard

OISEAUX, EOLIENNES, BILAN

La LPO vient de réaliser la première étude nationale sur la mortalité des oiseaux due aux éoliennes. Cette enquête valide a postériori le travail de l’Interdépartementale

 

864
Oiseaux victimes d’éoliennes

L’impact de l’éolien sur l’avifaune en France : pour la première fois, la LPO dresse un état des lieux

 

865
Le Chasseur Français – Avril 2005

Avec pas moins de 6 000 éoliennes en exploitation sur le territoire national, il était temps d’avoir un bilan global des suivis environnementaux menés sur les parcs éoliens français depuis la fin des années 90.

Pour répondre à ce besoin, la LPO a compilé et analysé 197 rapports de suivis réalisés sur un total de 1 065 éoliennes réparties dans 142 parcs français.

L’association présidée par Alain Bougrain-Dubourg a ainsi récolté une masse de données importantes, constatant toutefois « l’existence d’un certain nombre d’indicateurs limités : distribution géographique disparate, suivis parfois décorrélés des cycles biologiques des espèces identifiées, disparité des méthodologies mises en oeuvre ». A l’Interdépartementale, nous avions nous-mêmes critiqué certaines méthodologies, notamment celle utilisée à Port La
Nouvelle par … la LPO.

 

866

 

Jusqu’à 18 oiseaux tués par éolienne et par an

Si le nombre de cas de collisions constatées est « extrêmement variable d’un parc à l’autre », il apparaît « relativement faible » aux yeux des responsables la LPO : « 37 839 prospections documentées ont permis de retrouver 1 102 cadavres d’oiseaux. L’estimation de la mortalité réelle varie selon les parcs de 0,3 à 18,3 oiseaux tués par éolienne et par an ».

Les oiseaux migrateurs, les espèces protégées sont les principales victimes des éoliennes

« Les migrateurs, principalement des passereaux, représentent environ 60 % des cadavres retrouvés. Les roitelets à triple bandeau et les martinets noirs, impactés principalement lors de la migration postnuptiale, sont les espèces les plus dénombrées sous les éoliennes françaises. Les rapaces diurnes, représentant 23 % des cadavres retrouvés – principalement pendant la période de nidification – forment le deuxième cortège d’oiseaux impactés par les éoliennes ».

Les ¾ des oiseaux tués par les éoliennes sont des espèces protégées et les ZPS, inventées en Europe pour les protéger, deviennent de redoutables pièges en cas d’implantation d’éoliennes

867

868
Depuis le début des années 2000, l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche fait preuve de vigilance quant à l’implantation d’éoliennes dans le couloir rhodanien
Photo Inter/Alain Pialet

D’après l’étude de la LPO, « sur les 97 espèces retrouvées, 75 % sont officiellement protégées en France. 10 % des cadavres appartiennent à des espèces inscrites à l’Annexe I de la Directive Oiseaux tels que le faucon crécerellette, le milan royal, le milan noir ou le busard cendré ».

 

869

 

« 8 % appartiennent à des espèces considérées comme menacées sur la liste rouge française à l’instar du gobemouche noir, du bruant jaune, etc… ».

 

870
Photo Inter/Alain Pialet

L’implantation des éoliennes dans ou à proximité des ZPS (Natura 2000) « génère la plus grande mortalité », constate la LPO.

 

871
Canards plongeurs (milouins et morillons) en hivernage dans la ZPS de Printegarde à proximité immédiate des deux éoliennes du Pouzin (Ardèche)
Photo Inter/Alain Pialet

« La mortalité directe due aux éoliennes est au moins deux fois plus importante dans les parcs situés à moins de 1 000 m des Zones de Protection Spéciale (zones Natura 2000 au titre de la Directive Oiseaux) et elle y affecte bien plus qu’ailleurs les espèces patrimoniales ».

Voilà un danger bien identifié que l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche avait été la première à mettre en avant, notamment auprès des Commissaires Enquêteurs lors de la présentation de plusieurs projets éoliens en Vallée du Rhône.

 

LA POSITION DE L’INTERDEPARTEMENTALE CHASSE DRÔME-ARDECHE SUR LES EOLIENNES EN VALLEE DU RHÔNE VALIDEE A POSTERIORI PAR L’ETUDE DE LA LPO

Parmi les mesures préconisées aujourd’hui par la LPO, celle-ci : « Refuser l’implantation d’éoliennes à l’intérieur et à proximité des ZPS » (Zones de Protection Spéciales – NDLR). Au nom de la cohérence concernant la protection des espèces protégées, cela a toujours été le principe défendu par l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche. Nous avons été entendus :

872
ZPS – À Etoile S/Rhône, l’Interdépartementale obtient d’EDF le renoncement à son projet d’implantation d’éoliennes ; au Pouzin-Loriol, l’abandon par CNR de la 3ième éolienne prévue ; A Livron, l’abandon, également par CNR, du projet d’un parc éolien de « 8 à 12 machines »
Photo Inter/Alain Pialet

873
Le combat pour la biodiversité mené avec succès dans plusieurs communes par l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche : la presse nationale s’en fait l’écho

874

 

875

 

876

Un dossier de 10 pages remis par l’Interdépartementale au Commissaire Enquêteur le 1er mars 2008 : aujourd’hui la LPO serait aux côtés de l’Interdépartementale

 

877

 

878

 

. QUAND LES OISEAUX RAPPORTENT 3000 € DE PLUS A LA LPO QUI FAIT CONDAMNER L’ETAT : DERNIER AVATAR DE LA MINISTRE DE  L’ECOLOGIE SEGOLENE ROYAL …

 

879

 

880

 

881

 

EN MARCHE ! – AUSSI – POUR LA CHASSE ?

882

Aux côtés de Willy Schraen, Président de la FNC entouré du Vice-Président Alain Durand et du Secrétaire Jacky Desbrosse, le sénateur François Patriat signe l’accord au nom du parti La République En Marche !
Photo Inter/Capture d’écran FNC

Confirmation. Avant les législatives, un accord a bien été signé entre la FNC (Fédération Nationale des Chasseurs) et La République En Marche !

. Dans le cadre des élections législatives, comme elle l’avait fait pour l’élection présidentielle, la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) a soumis aux principaux partis politiques ses 30 propositions de réformes « pour une chasse simplifiée et dynamique au service des territoires ruraux et de la biodiversité ».

« Les Républicains-UDI et La République En Marche ! ont immédiatement réagi favorablement et engagé un dialogue constructif » avec l’instance nationale représentative des chasseurs français, se félicite la FNC.

Au nom du nouveau parti La République En Marche !, c’est le sénateur François Patriat, ancien du PS, ancien chasseur, qui a signé l’accord officiel avec la FNC.

 

Un drôle de canard se dresse en travers du chemin de Nicolas Hulot

 

883
Photo Inter/Capture d’écran/France 24

EDF : 460 000 € par an. Véolia : 200 000. Vinci : 30 000.

Le Canard Enchaîné, car c’est bien de lui dont il s’agit, se dresse en travers du chemin de Nicolas Hulot. Il entrave le parcours du nouveau ministre d’Etat chargé de la Transition écologique d’un mur d’argent politiquement encombrant : celui du mécénat de sa fondation. Coup de bec du volatile : Nicolas Hulot devenu ministre peut-il être encore indépendant sur des dossiers tels que l’EPR de Flamanville (EDF) ou Vinci (Aéroport de Notre-Dames-des-Landes) ?

Canard enchaîné mais pas muet :

« À partir des années 2000, Éole Conseil, principalement alimentée par les royalties touchées sur les ventes de shampoings et de gels douche de la marque Ushuaïa, a dégagé entre 480 000 et 715 000 euros de chiffre d’affaires par an. Une machine à cash pour l’écolo. »

Conflit d’intérêts ou pas ? La question est désormais posée.

 

884

885

886 887

 

888

 

889

. Voilà maintenant trois ans et demi que ce site fonctionne grâce au travail d’une petite équipe bénévole alimentée en informations et réflexions par le  Conseil Interdépartemental de la Chasse Drôme-Ardèche ; grâce aussi à la fidélité de ses lecteurs. Jusque-là, c’était avec une moyenne annuelle de 100 000 visiteurs l’an que nous tournions sur les deux dernières années (50 000 « seulement » l’année du lancement).

Au dernier semestre 2016, portés par la dynamique de la manifestation de nos ACCA à l’organisation impeccable malgré les embuches, nous gagnons en crédibilité : les choses s’accélèrent, le cap des 300 000 est franchi fin décembre.

 

890

 

Le site d’information N°1 de la chasse et de la nature en Drôme- Ardèche

 

Ces derniers mois, le rythme s’emballe carrément. Chaque jour, ce sont des dizaines de nouveaux visiteurs (chasseurs ou non) qui font connaissance avec cet outil média devenu au fil du temps le moyen d’information préféré des 25 000 chasseurs ardéchois et drômois, le site d’information N°1 de la chasse et de la nature en Drôme-Ardèche :

Avec plus de 400 000 entrées au compteur enregistrées avant le 14 juillet, la barre des 100 000 visiteurs supplémentaires n’aura pas attendu cette année le 31 décembre pour être franchie !

891

892

 

893
Photo Inter/AC

L’équipe du site

 

894

895

896

L’INTERDEPARTEMENTALE