ESTIVALES 2017 (4)

DIMANCHE 10 SEPTEMBRE, C’EST L’OUVERTURE !

 

L’ouverture générale de la chasse aura lieu dans nos départements de l’Ardèche et de la Drôme dimanche 10 septembre à 7 heures

1001
Photo Inter/Diane Dupré La Tour

L’ouverture générale, ce moment si longtemps attendu

 

Cette fois, nous y sommes vraiment !

Après les battues administratives organisées depuis le 1er juin pour répondre à la demande de l’autorité préfectorale afin de limiter au maximum les dégâts de sangliers, après l’ouverture spécifique du gibier d’eau intervenue par arrêté ministériel le 21 août, voilà l’Ouverture. L’Ouverture avec un grand O : l’ouverture générale de la chasse, celle qui concerne tous les gibiers à quelques exceptions près.

Le 10 septembre, pour tous, un maître mot, le seul de nature ce jour-là à calmer les ardeurs, freiner l’enthousiasme, atténuer les passions :

SECURITE

 

A chacune et chacun, bonne ouverture 2017 !

 

1002

1003

1004

1005

 

 

1006

 

Du haut du belvédère de la fédération des chasseurs de l’Ardèche, l’art animalier s’expose

 

1007 1008

. Nul ne l’ignore désormais, c’est le département de l’Ardèche qui a vu naître le premier artiste peintre de l’humanité connu à ce jour : le chasseur génial de la caverne du Pont d’Arc, créateur d’un fabuleux bestiaire. Quoi de plus naturel alors que la Fédération Départementale des Chasseurs ait mis à disposition de deux artistes animaliers son espace de l’Escrinet pour une exposition grand public ?

 

1009

 

« À tire d’aile » :

 

A l’Escrinet, peinture et sculpture ont pris de la hauteur

 

Saluons l’initiative du président Aurange et de son équipe fédérale.

Avec l’exposition « à tire d’aile » de l’Escrinet, peinture et sculpture ont pris de la hauteur.

Un sculpteur animalier depuis longtemps fixé en terre ardéchoise (sa chèvre de l’Escrinet) : Pierre-Louis Chipon ; une artiste peintre animalière inspirée par les paysages de l’Ardèche et sa faune sauvage (ses bécasses, ses colverts) : Francine Domart Broage ; un panoramique exceptionnel : le belvédère observatoire de l’avifaune migratrice de la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Ardèche … Osmose parfaite de la nature, du terroir, des femmes et des hommes qui y vivent.

 

1010

Une exposition de cette qualité aurait certainement mérité une affluence du public plus importante grâce à une couverture médiatique plus large.

Beaucoup de chasseurs, à commencer par eux, ont pu regretter de n’avoir été informés qu’après coup de l’exposition tenue en juin-juillet en lisant Le Chasseur Ardéchois envoyé par la fédération … en août. Rappelons à l’occasion que le site internet de la Chasse Drôme-Ardèche (500 000 visiteurs), qui assure un large rayonnement sur le département de l’Ardèche tout autant que sur le département voisin de la Drôme, reste un outil gratuit de diffusion de ce type d’information : il suffit de nous le demander.

Les initiatives de ce genre prises par les fédérations en direction du grand public sont un excellent moyen de rapprocher du monde de la chasse des gens qui y sont étrangers.

 

La chasse drômoise en deuil
ALAIN HURTEVENT N’EST PLUS

 1025Le bureau de la FNC autour du président national Willy Schraen : A gauche, Alain Hurtevent, président de la fédération drômoise
Photo Inter/Capture d’écran/FNC

Triste nouvelle. Alain Hurtevent vient de nous quitter. Après plusieurs mois de lutte contre la maladie, le combattant qu’il a toujours été est décédé.

Au terme d’une carrière professionnelle au service de la nation, réussie et jalonnée de hautes responsabilités à l’international comme sur le territoire français, Alain Hurtevent avait choisi la Drôme pour sa retraite en compagnie de son épouse, Nadine. Chasseur depuis toujours, il est élu président de la Fédération Départementale des Chasseurs de la Drôme en 2010. Jusqu’à maintenant, il faisait également partie du bureau de la FNC (Fédération Nationale des Chasseurs) en tant que trésorier adjoint.

Gestionnaire rigoureux, il a été un président fédéral déterminé dans son action. Faisant preuve de fermeté vis-à-vis des adversaires de la chasse, il n’en était  pas moins ouvert au dialogue avec les autres utilisateurs de la nature. Novateur, il a impulsé plusieurs actions déterminantes en faveur de l’organisation de  la chasse ou de la gestion de la faune sauvage. Elles marqueront son passage à la tête de la fédération drômoise.

A son épouse et ses enfants, aux administrateurs fédéraux de la Drôme, aux membres du personnel administratif et technique de la Fédération Départementale des Chasseurs de la Drôme, l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche exprime ses bien sincères condoléances.

 

1011 1012 1013 1014 1016

 

 

Site de la chasse Drôme-Ardèche DEJA 500 000 VISITEURS

 

1017

Depuis le 10 septembre 2016, date de la manif des ACCA de l’Interdépartementale devant la préfecture de l’Ardèche, le nombre de visiteurs permanents ou occasionnels du site ne cesse d’augmenter

 

1019

 

1020
Photo Inter/Capture/Site Chasse Drôme-Ardèche

1021

1022

1023

1024

L’INTERDEPARTEMENTALE

ESTIVALES 2017 (2)

TABLES RONDES DE LA CHASSE DRÔME-ARDECHE : AU GOUVERNEMENT, C’EST JACQUES MEZARD QUI S’Y INTERESSE DE PRES

 

860

 

861

 

Entre le ministre en charge de la ruralité et l’Inter Chasse 26-07, le courant passe

Conformément au relevé de décisions de l’assemblée générale annuelle 2017 de la Chasse Drôme-Ardèche, l’Interdépartementale avait adressé le 1er juin le compte-rendu officiel des Tables Rondes de la Chasse aux nouveaux ministres concernés du gouvernement d’Edouard Philippe : Nicolas Hulot pour l’Ecologie, Jacques Mézard pour l’Agriculture.

Ce dernier a tenu à répondre personnellement dès le 19 juin par un courrier envoyé au président de l’Interdépartementale Chasse Drôme- Ardèche.

Entre temps, remaniement ministériel oblige, Jacques Mézard est devenu ministre de la Cohésion des Territoires. Dans le gouvernement, il est donc logiquement en charge de la ruralité. Il pourra par conséquent garder un oeil bienveillant sur certains dossiers de la chasse, principale activité de loisir avec la pêche, en milieu rural … A condition toutefois que le Président de la République et le Premier Ministre n’excluent pas la chasse de son nouveau périmètre d’attributions, l’ombre portée du ministre d’Etat en charge de l’Ecologie étant une donnée essentielle de la nouvelle majorité voulue par les électeurs.

En s’adressant au ministre de l’Agriculture, qui co-exerce sa tutelle sur les fédérations de chasse au même titre que son collègue de l’Ecologie, le président de l’Interdépartementale a ciblé tout particulièrement le sujet des appelants et de la grippe aviaire :

« Je souhaite, a écrit Christian Pialet à Jacques Mézard, que vous puissiez trouver dans le compte-rendu officiel des Tables Rondes de la Chasse 2017 matière à réflexion et action, en particulier au sujet des appelants et de la grippe aviaire ». Il ajoutait : « Si c’est le cas, cela ouvrira des perspectives nouvelles pour un dialogue apaisé avec votre ministère et des relations sereines avec vous-même ».

… Une main tendue que le nouveau ministre s’est empressé de saisir :

« Vous avez eu l’obligeance, répond-il à Christian Pialet, de me faire parvenir le compte-rendu officiel des Tables Rondes de la Chasse et je vous en remercie. J’ai pris connaissance de ce document avec attention et l’ai transmis à mon cabinet pour information ».

 

862

 

863
Après avoir été commentées par le JDC, les Tables Rondes de la Chasse ont retenu l’attention du nouveau ministre Jacques Mézard

OISEAUX, EOLIENNES, BILAN

La LPO vient de réaliser la première étude nationale sur la mortalité des oiseaux due aux éoliennes. Cette enquête valide a postériori le travail de l’Interdépartementale

 

864
Oiseaux victimes d’éoliennes

L’impact de l’éolien sur l’avifaune en France : pour la première fois, la LPO dresse un état des lieux

 

865
Le Chasseur Français – Avril 2005

Avec pas moins de 6 000 éoliennes en exploitation sur le territoire national, il était temps d’avoir un bilan global des suivis environnementaux menés sur les parcs éoliens français depuis la fin des années 90.

Pour répondre à ce besoin, la LPO a compilé et analysé 197 rapports de suivis réalisés sur un total de 1 065 éoliennes réparties dans 142 parcs français.

L’association présidée par Alain Bougrain-Dubourg a ainsi récolté une masse de données importantes, constatant toutefois « l’existence d’un certain nombre d’indicateurs limités : distribution géographique disparate, suivis parfois décorrélés des cycles biologiques des espèces identifiées, disparité des méthodologies mises en oeuvre ». A l’Interdépartementale, nous avions nous-mêmes critiqué certaines méthodologies, notamment celle utilisée à Port La
Nouvelle par … la LPO.

 

866

 

Jusqu’à 18 oiseaux tués par éolienne et par an

Si le nombre de cas de collisions constatées est « extrêmement variable d’un parc à l’autre », il apparaît « relativement faible » aux yeux des responsables la LPO : « 37 839 prospections documentées ont permis de retrouver 1 102 cadavres d’oiseaux. L’estimation de la mortalité réelle varie selon les parcs de 0,3 à 18,3 oiseaux tués par éolienne et par an ».

Les oiseaux migrateurs, les espèces protégées sont les principales victimes des éoliennes

« Les migrateurs, principalement des passereaux, représentent environ 60 % des cadavres retrouvés. Les roitelets à triple bandeau et les martinets noirs, impactés principalement lors de la migration postnuptiale, sont les espèces les plus dénombrées sous les éoliennes françaises. Les rapaces diurnes, représentant 23 % des cadavres retrouvés – principalement pendant la période de nidification – forment le deuxième cortège d’oiseaux impactés par les éoliennes ».

Les ¾ des oiseaux tués par les éoliennes sont des espèces protégées et les ZPS, inventées en Europe pour les protéger, deviennent de redoutables pièges en cas d’implantation d’éoliennes

867

868
Depuis le début des années 2000, l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche fait preuve de vigilance quant à l’implantation d’éoliennes dans le couloir rhodanien
Photo Inter/Alain Pialet

D’après l’étude de la LPO, « sur les 97 espèces retrouvées, 75 % sont officiellement protégées en France. 10 % des cadavres appartiennent à des espèces inscrites à l’Annexe I de la Directive Oiseaux tels que le faucon crécerellette, le milan royal, le milan noir ou le busard cendré ».

 

869

 

« 8 % appartiennent à des espèces considérées comme menacées sur la liste rouge française à l’instar du gobemouche noir, du bruant jaune, etc… ».

 

870
Photo Inter/Alain Pialet

L’implantation des éoliennes dans ou à proximité des ZPS (Natura 2000) « génère la plus grande mortalité », constate la LPO.

 

871
Canards plongeurs (milouins et morillons) en hivernage dans la ZPS de Printegarde à proximité immédiate des deux éoliennes du Pouzin (Ardèche)
Photo Inter/Alain Pialet

« La mortalité directe due aux éoliennes est au moins deux fois plus importante dans les parcs situés à moins de 1 000 m des Zones de Protection Spéciale (zones Natura 2000 au titre de la Directive Oiseaux) et elle y affecte bien plus qu’ailleurs les espèces patrimoniales ».

Voilà un danger bien identifié que l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche avait été la première à mettre en avant, notamment auprès des Commissaires Enquêteurs lors de la présentation de plusieurs projets éoliens en Vallée du Rhône.

 

LA POSITION DE L’INTERDEPARTEMENTALE CHASSE DRÔME-ARDECHE SUR LES EOLIENNES EN VALLEE DU RHÔNE VALIDEE A POSTERIORI PAR L’ETUDE DE LA LPO

Parmi les mesures préconisées aujourd’hui par la LPO, celle-ci : « Refuser l’implantation d’éoliennes à l’intérieur et à proximité des ZPS » (Zones de Protection Spéciales – NDLR). Au nom de la cohérence concernant la protection des espèces protégées, cela a toujours été le principe défendu par l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche. Nous avons été entendus :

872
ZPS – À Etoile S/Rhône, l’Interdépartementale obtient d’EDF le renoncement à son projet d’implantation d’éoliennes ; au Pouzin-Loriol, l’abandon par CNR de la 3ième éolienne prévue ; A Livron, l’abandon, également par CNR, du projet d’un parc éolien de « 8 à 12 machines »
Photo Inter/Alain Pialet

873
Le combat pour la biodiversité mené avec succès dans plusieurs communes par l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche : la presse nationale s’en fait l’écho

874

 

875

 

876

Un dossier de 10 pages remis par l’Interdépartementale au Commissaire Enquêteur le 1er mars 2008 : aujourd’hui la LPO serait aux côtés de l’Interdépartementale

 

877

 

878

 

. QUAND LES OISEAUX RAPPORTENT 3000 € DE PLUS A LA LPO QUI FAIT CONDAMNER L’ETAT : DERNIER AVATAR DE LA MINISTRE DE  L’ECOLOGIE SEGOLENE ROYAL …

 

879

 

880

 

881

 

EN MARCHE ! – AUSSI – POUR LA CHASSE ?

882

Aux côtés de Willy Schraen, Président de la FNC entouré du Vice-Président Alain Durand et du Secrétaire Jacky Desbrosse, le sénateur François Patriat signe l’accord au nom du parti La République En Marche !
Photo Inter/Capture d’écran FNC

Confirmation. Avant les législatives, un accord a bien été signé entre la FNC (Fédération Nationale des Chasseurs) et La République En Marche !

. Dans le cadre des élections législatives, comme elle l’avait fait pour l’élection présidentielle, la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) a soumis aux principaux partis politiques ses 30 propositions de réformes « pour une chasse simplifiée et dynamique au service des territoires ruraux et de la biodiversité ».

« Les Républicains-UDI et La République En Marche ! ont immédiatement réagi favorablement et engagé un dialogue constructif » avec l’instance nationale représentative des chasseurs français, se félicite la FNC.

Au nom du nouveau parti La République En Marche !, c’est le sénateur François Patriat, ancien du PS, ancien chasseur, qui a signé l’accord officiel avec la FNC.

 

Un drôle de canard se dresse en travers du chemin de Nicolas Hulot

 

883
Photo Inter/Capture d’écran/France 24

EDF : 460 000 € par an. Véolia : 200 000. Vinci : 30 000.

Le Canard Enchaîné, car c’est bien de lui dont il s’agit, se dresse en travers du chemin de Nicolas Hulot. Il entrave le parcours du nouveau ministre d’Etat chargé de la Transition écologique d’un mur d’argent politiquement encombrant : celui du mécénat de sa fondation. Coup de bec du volatile : Nicolas Hulot devenu ministre peut-il être encore indépendant sur des dossiers tels que l’EPR de Flamanville (EDF) ou Vinci (Aéroport de Notre-Dames-des-Landes) ?

Canard enchaîné mais pas muet :

« À partir des années 2000, Éole Conseil, principalement alimentée par les royalties touchées sur les ventes de shampoings et de gels douche de la marque Ushuaïa, a dégagé entre 480 000 et 715 000 euros de chiffre d’affaires par an. Une machine à cash pour l’écolo. »

Conflit d’intérêts ou pas ? La question est désormais posée.

 

884

885

886 887

 

888

 

889

. Voilà maintenant trois ans et demi que ce site fonctionne grâce au travail d’une petite équipe bénévole alimentée en informations et réflexions par le  Conseil Interdépartemental de la Chasse Drôme-Ardèche ; grâce aussi à la fidélité de ses lecteurs. Jusque-là, c’était avec une moyenne annuelle de 100 000 visiteurs l’an que nous tournions sur les deux dernières années (50 000 « seulement » l’année du lancement).

Au dernier semestre 2016, portés par la dynamique de la manifestation de nos ACCA à l’organisation impeccable malgré les embuches, nous gagnons en crédibilité : les choses s’accélèrent, le cap des 300 000 est franchi fin décembre.

 

890

 

Le site d’information N°1 de la chasse et de la nature en Drôme- Ardèche

 

Ces derniers mois, le rythme s’emballe carrément. Chaque jour, ce sont des dizaines de nouveaux visiteurs (chasseurs ou non) qui font connaissance avec cet outil média devenu au fil du temps le moyen d’information préféré des 25 000 chasseurs ardéchois et drômois, le site d’information N°1 de la chasse et de la nature en Drôme-Ardèche :

Avec plus de 400 000 entrées au compteur enregistrées avant le 14 juillet, la barre des 100 000 visiteurs supplémentaires n’aura pas attendu cette année le 31 décembre pour être franchie !

891

892

 

893
Photo Inter/AC

L’équipe du site

 

894

895

896

L’INTERDEPARTEMENTALE

ESTIVALES 2017

LE SITE DE LA CHASSE DRÔME-ARDECHE : 23 000 VISITEURS EN 15 JOURS

 

900

Pendant deux semaines, vous avez été en moyenne 1 500 visiteurs par jour à nous lire

 

901

 

Le dernier article, posté le 3 juin 2017, a battu tous les records de lecture depuis l’ouverture du site de la chasse Drôme-Ardèche :

  • 3 juin : 347 500 visiteurs affichés au compteur électronique
  • 18 juin : 370 700 visiteurs, autrement dit 23 200 de plus

Soit, en moyenne, près de 1 500 visiteurs par jour pendant deux semaines.

Comment ça marche ?

902

Le compteur électronique enregistre un nouveau visiteur (correspondant à une adresse IP) par 24 heures quel que soit le nombre d’allers-retours sur site à partir du même appareil connecté

 

OISEAUX

 

903


Le saviez-vous ?

Qui, selon les travaux scientifiques les plus récents, serait responsable chaque année de la mort de 342 millions d’oiseaux ? Le chasseur ? ! … Non, la voiture.

 

904

 

Et qui, selon des chercheurs américains, serait responsable de la mort annuelle de près de 2 millards et ½ d’oiseaux rien qu’aux Etats-Unis ? Le chasseur ? ! … Non, le chat. Quoique, c’est justement un sacré chasseur.

Il n’est pas le seul …

 

905

 

906

907

908 909 910

 

844

 

850

 

911

912

 

913

 

914

L’INTERDEPARTEMENTALE

Posté dans la catégorie "Divers"

HIVERNALES 2017

24 FEVRIER 2017 : APRES LA MANIFESTATION REUSSIE DU 10 SEPTEMBRE, L’INTER SE FIXE UN NOUVEAU DEFI : AIDER A LIBERER LA CHASSE LORS D’UNE ASSEMBLEE NOVATRICE ET DECOIFFANTE. SURPRISES GARANTIES … POUR CEUX QUI Y SERONT ! CHAQUE CHASSEUR ARDECHOIS OU DRÔMOIS (ET CONJOINT) AURA LE DROIT D’Y PARTICIPER LIBREMENT ET D’Y PRENDRE LA PAROLE

 

300

2017.

 

La décision a été arrêtée à l’unanimité après débat. Le dernier conseil interdépartemental de l’année 2016 (9 décembre) s’est prononcé pour un « changement stratégique » de l’Interdépartementale dans sa contribution à la défense de la chasse et les services rendus aux chasseurs.

Pour aborder la nouvelle année, l’Interdépartementale recentre ses moyens et ses objectifs sur ses fondamentaux.

Désormais, les informations exclusives, diffusées en temps réel, sont « réservées aux seules ACCA Membres Associés à jour de cotisation de l’année en cours ». Il en va de même pour l’aide et le soutien apportés aux ACCA à leur demande.

La « super tombola » annuelle de la chasse Drôme-Ardèche dont la réputation n’est plus à faire (plusieurs milliers d’euros mis en jeu sous forme de centaines de lots offerts par les sponsors, répartis en dix prix chaque année) bénéficiera en totalité aux seuls présents à l’assemblée générale du 24 février 2017 : « Pour pouvoir jouer et gagner, il faudra y être ! ».

La contribution de l’Inter Chasse 26-07 a la défense de la chasse – « Toute la chasse ! » – est redéfinie selon la même volonté de privilégier « la proximité avec tous ceux qui (nous) font confiance et (nous) soutiennent ».

Le changement de ton et de cap sera officiellement donné le 24 février 2017 lors d’une assemblée annoncée comme « novatrice, décoiffante, riche en surprises … pour ceux qui y seront ». Objectif annoncé : « Aider à libérer la chasse des technocrates parisiens qui l’emprisonnent : ACCA, sanglier, pigeon, grive, grippe aviaire, etc. ». Et pour commencer : « Libérer la parole de chaque chasseur d’ACCA sur les incompréhensions, les déceptions, les attentes et les espoirs qui sont les siens », répondre à toutes les questions qui se posent « sans noyer le poisson ».

Autrement dit : « Parler vrai pour agir vraiment ».

 

Telle est aujourd’hui la revendication forte d’une partie des chasseurs qui estiment avec l’Interdépartementale que d’autres rendez-vous annuels – « formels, institutionnels, sous contrôle et dont les compte-rendus sont préparés à l’avance » – peinent de plus en plus à remplir ce rôle.

301

Le petit observateur drômardéchois

 

APRES LA MANIFESTATION, NOS 3 OBJECTIFS PRIORITAIRES INCHANGÉS

 

302

303

304

 

FEVRIER-MARS 2017 : LES CHASSEURS DE PIGEONS ET GRIVES POURRONT-ILS ENFIN CHASSER NORMALEMENT EN DRÔME-ARDECHE COMME DANS LES AUTRES DEPARTEMENTS OU LEURS FEDERATIONS ONT OBTENU GAIN DE CAUSE DEPUIS DE NOMBREUSES ANNEES ?

 

305

306

307

Chasser la grive partout jusqu’au 20 février, prélever le pigeon ramier en mars dans toutes nos ACCA, ce serait logique parce que la nature le permet. Mais la logique et le ministère de l’Ecologie, ça fait deux ! Quant aux promesses « institutionnelles » du « dialogue constructif » claironnées en septembre, attendons pour voir …

308

309

310

311

312

313

314

315

316

APPELANTS : LE RETOUR … SOUS CONDITIONS

 

317
Photo Inter/Capture d’écran/Chasseur de France TV

L’influenza aviaire (H5 N8) complique à nouveau la vie des éleveurs professionnels de canards. Elle a aussi des répercussions sur les lâchers de petit gibier (faisans, en particulier) ainsi que le transport des appelants servant à la chasse au gibier d’eau. Grâce aux efforts conjugués de l’ANCGE et de la FNC, le pire a pu être évité pour les chasseurs.

  • Henri Volle et Marc Bolomey nous ont quittés

- Les chasseurs ardéchois, les piègeurs de France, ont appris avec tristesse le décès de Monsieur Henri Volle qui fut Secrétaire National de l’UNAPAF, Président-Fondateur de l’Association des Piègeurs Agréés de l’Ardèche (APA07). Avec sa famille et ses amis, il avait enrichi les éditions des Printemps du Rhône d’un stand très visuel et coloré, explications détaillées à l’appui de ce bénévole dévoué particulièrement compétent dans sa spécialité.

318

- Celui qui fut longtemps Maire de La Voulte et Vice-Président du Conseil Général de l’Ardèche, Marc Bolomey, est parti trop vite. Les chasseurs avaient apprécié sa présence bienveillante à l’une des éditions du Printemps du Rhône ainsi qu’à l’Assemblée Générale du Trentenaire de l’Interdépartementale.

 

319 320
Photo Inter-Exclusivité tous droits réservés/Léo Lespets
- Christian Pialet, Président de l’Interdépartementale Chasse Drôme-Ardèche -

321

322

L’INTERDEPARTEMENTALE